La méditation de pleine conscience pour réduire la douleur ?

Par Guillaume Kac – 20 septembre 2018

Une personne pratiquant la méditation de pleine conscience, se concentrant sur sa respiration pour soulager la douleur et favoriser le bien-être.

Pourquoi certaines personnes ressentent-elles moins la douleur ?

Des chercheurs de l’école de médecine de Wake Forest (Caroline du Nord, États-Unis) auraient trouvé la réponse : ce serait dû à la pleine conscience.

« La pleine conscience est liée à la conscience du moment présent, sans trop de réaction émotionnelle ou de jugement », décrit le professeur adjoint de neurobiologie et d’anatomie à la faculté et auteur principal de l’étude, Fadel Zeidan. « Nous savons maintenant que certaines personnes sont plus conscientes que d’autres, et ces personnes semblent ressentir moins de douleur. »

Niveau de conscience et sensibilité à la douleur

Pour cette étude publiée dans la revue Pain, les chercheurs ont analysé les données d’un précédent essai de 2015 qui comparait la médiation de pleine conscience à l’effet placebo  analgésique. Le but des nouvelles recherches était de déterminer si la « vigilance dispositionnelle » – le niveau de conscience inné d’un individu – était associée à une sensibilité plus faible à la douleur. Les chercheurs se questionnaient également sur les mécanismes cérébraux en jeu.

76 volontaires sains qui n’avaient jamais médité ont d’abord réalisé ce qu’on appelle l’inventaire de pleine conscience de Freiburg. Il s’agit d’une mesure clinique fiable qui permet de déterminer leurs niveaux de base de pleine conscience. Ensuite, une stimulation thermique douloureuse leur a été administrée, tout en observant leurs cerveaux par IRM.

Le réseau du mode par défaut

Pour comprendre ce que les analyses de ces mêmes cerveaux ont démontré, il faut d’abord comprendre ce qu’est le réseau du mode par défaut. C’est une région du cerveau, qui s’étend du cortex cingulaire postérieur au cortex préfrontal médian. Ces deux zones s’alimentent continuellement en informations, et sont associées au traitement du « sentiment de soi » et de l’ « errance des pensées ». Elles sont par exemple actives lorsqu’un individu n’est pas focalisé sur le monde extérieur. Le cerveau est au repos, mais actif.

Fadel Zeidan explique : « Dès que vous commencez à exécuter une tâche, la connexion entre ces deux régions du cerveau dans le réseau du mode par défaut se désengage et le cerveau alloue des informations et des processus à d’autres zones neuronales. Le réseau du mode par défaut se désactive lorsque vous effectuez une tâche quelconque, telle que la lecture ou l’écriture. Le réseau du mode par défaut est réactivé chaque fois que l’utilisateur arrête d’effectuer une tâche et revient aux pensées, émotions et sentiments personnels ».

Le cortex cingulaire postérieur, zone clé de la pleine conscience

Revenons aux analyses des cerveaux de nos 76 volontaires. Elles ont montré que les participants qui signalaient une douleur plus élevée activaient plus fortement une région du cerveau : le cortex cingulaire postérieur, nœud central du réseau du mode par défaut. De plus, l’IRM a révélé que les personnes qui activaient le moins ce cortex cingulaire postérieur étaient celles qui avaient obtenu une évaluation de pleine conscience plus élevée à l’inventaire de Freiburg. Elles ressentaient donc moins la douleur.

« Maintenant, nous avons de nouvelles munitions pour cibler cette région du cerveau dans le développement de thérapies efficaces contre la douleur. Ce travail montre que nous devons considérer notre niveau de pleine conscience pour calculer pourquoi et comment ressentir moins de douleur », en déduit Fadel Zeidan.

 

Source

homme et femme qui méditent sur la compassion a domicile
Meditation et sante
Guillaume Kac

Pratiquer la meditation centrée sur la compassion

La quête de l’équilibre et du bien-être intérieur est devenue une priorité incontournable tant au plan personnel que professionnel. Les pressions incessantes, qu’elles soient liées à la performance au travail, aux responsabilités familiales ou aux attentes sociales, peuvent souvent conduire à un épuisement mental et physique. Face à cette réalité, il devient crucial de cultiver la compassion envers soi-même. Cette forme de bienveillance intérieure n’est pas seulement un luxe, mais une nécessité vitale pour faire face aux défis de la vie contemporaine. Dans cet article, vous découvrirez les bienfaits de la pratique de la compassion et des conseils pour débuter.

Lire la suite »
femmes et hommes cultivant la positivité au travail
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Améliorer le bien-être au travail grâce à la positivité

Dans le monde professionnel contemporain, la psychologie positive a gagné une place de plus en plus centrale. En effet, créer un environnement de travail positif est essentiel pour favoriser la productivité, la créativité et le bien-être des employés. Dans cet article, nous explorerons les principes fondamentaux de la psychologie positive appliquée au travail, ainsi que des stratégies concrètes pour cultiver un environnement où chacun peut s’épanouir.

Lire la suite »
femme qui médite au sommet d'une montagne pour faire baisser sa tension arterielle
Meditation et sante
Guillaume Kac

Comment faire baisser la tension artérielle par la meditation

La pression artérielle, qui mesure la force exercée par le sang contre les parois des artères, est un indicateur crucial de la santé cardiovasculaire. Des niveaux élevés de pression artérielle sont associés à un risque accru de maladies cardiovasculaires, telles que les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques. Par conséquent, la possibilité que la méditation puisse influencer positivement la pression artérielle ouvre de nouvelles perspectives prometteuses pour la prévention et le traitement des affections cardiovasculaires.

Lire la suite »
améliorer son bien-être physique grâce à la positivité femme souriante qui saute à la plage
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Améliorer son bien-être physique grâce à la positivité

Dans cet article, nous explorerons en profondeur l’impact de la psychologie positive sur le bien-être physique, en examinant de près ses principaux mécanismes et ses implications pratiques. Nous verrons comment les principes de la psychologie positive peuvent être appliqués dans la vie quotidienne pour favoriser une santé optimale et une qualité de vie améliorée.

Lire la suite »
femme et homme qui meditent dans la nature a cote d'une cascade
Meditation et sante
Guillaume Kac

Retrouver l’harmonie en pleine nature par la Méditation

À l’heure où le stress et l’anxiété sont des compagnons trop courants dans nos vies modernes, la méditation en pleine nature représente un retour à l’essentiel, un retour à la source de notre être. Dans cette exploration de la méditation en plein air, nous découvrirons les multiples bienfaits de cette pratique, les techniques pour la mettre en œuvre et les moyens de l’intégrer de manière significative dans notre quotidien.

Lire la suite »
femmes et hommes cultivant la positivité dans la nature
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Améliorer votre positivité grâce à la Nature

Dans cet article, nous explorons de plus près la relation entre la nature et la psychologie positive et nous pouvons ainsi découvrir des moyens simples mais profondément efficaces pour cultiver un état d’esprit positif, résilient et équilibré, nous permettant ainsi de naviguer avec plus de grâce et de satisfaction à travers les défis de la vie moderne.

Lire la suite »

2023 © Tous droits réservés.