Méditation pleine conscience et infections respiratoires aiguës

Par Guillaume Kac – 10 mars 2020

Une femme souffrant d'une infection respiratoire aiguë, illustrant le lien entre la méditation de pleine conscience et la gestion des infections respiratoires.

Méditation et infections respiratoires ? Des études scientifiques précédentes ont montré que les personnes avec des niveaux élevés de stress, avec une plus grande réactivité émotionnelle, avec des événements de vie stressants récents étaient plus à risque de développer des infections respiratoires aiguës, qui sont le plus souvent d’origine virale. Dans ce sens, le programme MBSR et l’activité physique, qui sont recommandés maintenant dans la prise en charge de l’anxiété par la société américaine de médecine, semblent donc pouvoir être des interventions non médicamenteuses pertinentes pour favoriser la défense contre ces infections.

Une étude scientifique récente, publiée dans la très sérieuse revue PLOSone en 2018, a étudié l’effet d’un programme de réduction du stress basé sur la méditation pleine conscience (ou MBSR pour « Mindfulness Based Stress Réduction ») sur le risque d’infection aiguë respiratoire notamment d’origine virale. Dans cette étude, ce programme de méditation (MBSR) était comparé à un programme d’activité physique, ainsi qu’à un groupe « contrôle » qui ne méditait pas ni ne faisait d’activité physique.

Les auteurs de cette étude, nommée MEPARI-2, avait déjà réalisée une 1ère étude (MEPARI-1) qui avait montré que:

  • le groupe qui s’entraînait à la méditation (via un programme MBSR), comparé au groupe « contrôle » , avait une diminution de 33% de l’incidence, de 43% de la durée, et de 60% de la sévérité des infections respiratoires aiguës.
  • le groupe qui suivait le programme d’activité physique, comparé au groupe « contrôle » , avait une diminution de 29% de l’incidence, de 42% de la durée, et de 31% de la sévérité des infections respiratoires aiguës.

Dans cette seconde étude qui incluait au total 413 sujets (138 dans le groupe « contrôle », 138 dans le groupe « méditation », 137 dans le groupe « activité physique ») avec un âge médian autour de 50 ans, les chercheurs ont encore retrouvé une baisse de l’incidence, de la durée et de la sévérité globale des infections respiratoires dans le groupe « méditation » et dans le groupe « activité physique » par rapport au groupe « contrôle », mais l’effet était moindre que dans la 1ère étude, ce que les auteurs attribuent possiblement à un groupe de patients plus jeunes dans cette 2nde étude par rapport à la précédente.

A noter que l’origine virale des infections étaient prouvées dans 76% des cas dans le groupe « activité physique », 79 % des cas dans le groupe « méditation », 88% des cas dans le groupe « contrôle ».

Ils ont par ailleurs montré avec cette nouvelle étude que le programme de réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR) diminuait plutôt l’incidence (le nombre de cas d’infections), alors que le programme d’activité physique diminuait plutôt la sévérité de ces infections.

Les résultats ont aussi à nouveau montré (comme dans d’autres études) que le MBSR, ainsi que l’activité physique, diminuait le stress, les symptômes dépressifs, et augmentait la qualité du sommeil.

Au total, cette étude apporte des arguments supplémentaires et complémentaires pour une réduction de l’incidence, de la durée, et de la gravité des infections respiratoires (le plus souvent virales) avec le programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience (MBSR) ou un programme d’activité physique. Ces diminutions semblent similaires dans leur taille à celle induites par la vaccination anti-grippale, et sont d’autant plus importantes que les personnes seraient âgées et fragiles.

D’autres études de plus grande ampleur pourraient être effectuées afin de confirmer ces résultats.

Ces résultats semblent justifier le fait de promouvoir la méditation pleine consience et l’activité physique, comme des approches complémentaires permettant de diminuer l’incidence, la durée et la sévérité des infections respiratoires aiguës d’origine virale chez l’adulte.

Source

femme qui médite sur ses phobies
Meditation et sante
Guillaume Kac

Comment gérer les phobies grâce à la méditation de pleine conscience

Dans cet article, nous explorerons en détail le rôle de la méditation dans la gestion des phobies. Nous examinerons les mécanismes par lesquels la méditation peut aider à réduire l’anxiété et à changer les schémas de pensée négatifs qui alimentent les phobies. Nous discuterons également des différentes techniques de méditation qui peuvent être particulièrement efficaces pour traiter les phobies, ainsi que des meilleures pratiques pour intégrer la méditation dans un plan global de gestion des phobies. En comprenant mieux le potentiel de la méditation dans ce domaine, nous pouvons ouvrir de nouvelles voies pour aider ceux qui souffrent de phobies à trouver le soulagement et le bien-être qu’ils méritent.

Lire la suite »
Alimentation saine et équilibre pour améliorer son bien-être
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Améliorer son bien-être grâce à une alimentation saine

Dans cet article, nous explorerons en détail le rôle vital de la nutrition dans la promotion de la psychologie positive, en mettant en lumière les mécanismes sous-jacents, les bienfaits potentiels et les stratégies pratiques pour intégrer une alimentation saine dans notre quotidien. En comprenant et en exploitant pleinement le pouvoir de la nutrition pour soutenir notre santé mentale, nous pouvons enrichir nos vies et cultiver un état d’esprit positif et épanouissant. 

Lire la suite »
femme positivité changer pensées
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Gagnez en positivité à l’aide de Stratégies puissantes sur nos pensées

Cet article se penchera sur des stratégies pragmatiques et accessibles à tous pour instaurer un changement positif dans notre dialogue intérieur, ouvrant ainsi la voie à une vie empreinte d’optimisme et de résilience. En comprenant les mécanismes sous-jacents aux pensées négatives et en explorant des moyens tangibles de les transformer, nous nous donnons les moyens de forger des mentalités positives qui éclaireront notre chemin, même dans les moments les plus sombres.

Lire la suite »
Jeune femme en Colère n'yant pas pratiqué la Méditation de pleine conscience
Meditation et sante
Guillaume Kac

Maîtrisez votre Colère avec ces Techniques de Méditation de pleine conscience Puissantes

Dans cet article, nous explorerons en profondeur les différentes facettes des techniques de méditation pour la gestion de la colère, dévoilant des stratégies pratiques et efficaces pour transformer cette émotion puissante en une force constructive. Que vous soyez novice dans le monde de la méditation ou que vous cherchiez à perfectionner votre pratique, les conseils qui suivent vous guideront vers un chemin de tranquillité émotionnelle et de maîtrise de soi. Préparez-vous à découvrir comment la méditation peut devenir votre alliée inestimable dans la navigation des eaux parfois tumultueuses de la colère.

Lire la suite »
lien social deux femmes qui se prennent dans les bras psychologie positive optimisme
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Augmenter votre positivité par la Psychologie positive de Martin Seligman

cet article explorera en profondeur la Psychologie Positive, en mettant en lumière les contributions significatives de Martin Seligman et son impact durable sur la façon dont nous comprenons et recherchons le bien-être. Nous explorerons en détail les concepts clés de Seligman et examinerons comment sa vision continue d’influencer la psychologie moderne, inspirant des interventions positives dans divers domaines de la vie quotidienne.

Lire la suite »

2023 © Tous droits réservés.