· 

Que peut apporter la meditation de pleine conscience pour les managers ?

A priori la méditation de pleine conscience peut apporter de nombreux bénéfices pour les managers, tels que :

-         une meilleure gestion du stress et de l'anxiété

-         une amélioration de la concentration et de la prise de décision,

-         une réduction de la fatigue mentale et une amélioration de la qualité du sommeil,

-         une augmentation de la créativité et de la résilience

 

Des effets inattendus

Contrairement aux idées toutes faites, la méditation de pleine conscience pour les dirigeants et managers ne les conduit ni à se relaxer, ni à se centrer égoïstement sur eux. Elle ouvre au contraire leur attention à leurs collaborateurs, leur fait prendre conscience des enjeux climatiques et prendre des décisions pour contribuer au bien commun. C'est au final une augmentation de l'empathie et de la capacité à gérer les relations interpersonnelles, qui est développée par cette pratique dont l'efficacité est désormais reconnue.

 

Ces résultats intéressants sont issus d’une étude menée sur le développement d’un état d’esprit durable chez 11 leaders ayant participé à un programme de formation basé sur la MPC développé au sein d’un diplôme universitaire "Leadership, Méditation et Neurosciences"

 

Cette pratique de pleine conscience permet de centrer son attention sur l’expérience du moment présent, dans une attitude de non-jugement avec une présence vis-à-vis du « monde intérieur et extérieur », selon les termes de Jon Kabat-Zinn, le fondateur du programme MBSR.

 

Trois niveaux de développement

Dans le contexte de cette étude, l’enjeu de la méditation de pleine conscience était d’étudier chez les participants (des managers et dirigeants) si elle permettait de développer un état d’esprit de durabilité (EED), ou « sustainability mindset », afin qu’ils s’engagent dans des pratiques socialement responsables.

Les entretiens ont été menés six mois après la fin de leur formation afin de prendre en compte les évolutions des participants dans leur rôle de dirigeants au sein de leurs organisations respectives et de pouvoir ainsi observer les conséquences d’une posture plus socialement responsable de leur part (changements en termes de comportement, de prise de conscience, d’engagement, d’interaction avec les parties prenantes, etc.).

Les résultats révèlent trois niveaux à travers lesquels la Mindfulness peut favoriser le développement d’un état d’esprit de durabilité chez les leaders : un niveau individuel, qui inclut un changement dans le ressenti de leurs émotions et leurs ressentis corporels ; un niveau interpersonnel et organisationnel, qui englobe une réflexion sur leur propre rôle de leader et leurs relations avec les autres ; et un niveau sociétal, qui se traduit notamment par un leadership soucieux de contribuer au bien de l’ensemble et notamment une prise de conscience environnementale.

 

Ces résultats préliminaires car fondés sur un faible effectif pourraient ouvrir une voie d’enseignement et de recherche prometteuse pour aller plus loin dans la formation de l’action éthique des leaders à l’aide de la meditation de pleine conscience qui favorisent des remises en question de leur manière d’agir voire d’être. Une pierre indispensable pour un changement de paradigme?