Douleur : la pleine conscience peut la garder à distance

Par Guillaume Kac – 14 octobre 2018

Une plage sereine et vide, symbolisant la capacité de la pleine conscience à maintenir la douleur à distance, favorisant le bien-être et la tranquillité d'esprit.

Cette étude du Wake Forest Baptist Medical Center (Caroline du Nord) revient sur la pratique et l’état de pleine conscience qui en favorisant la conscience du moment présent et la conscience de soi peut apporter un soutien réel dans l’autogestion de la douleur. Les chercheurs décryptent ici les effets de la pleine conscience sur le cerveau qui contribuent à expliquer cette réduction de la douleur. Des travaux présentés dans la revue Pain qui montrent que les sujets qui pratiquent la pleine conscience sont apparemment moins « accaparés » par l’expérience de la douleur, parviennent à la garder à distance, et donc la ressentent plus faiblement.

 

La pleine conscience est liée à la conscience du moment présent et s’affranchit de toute réaction émotionnelle ou de tout jugement, rappelle l’auteur principal de l’étude, le Dr Fadel Zeidan, professeur de neurobiologie et d’anatomie au Wake Forest Baptist. Certains patients qui sont plus en phase avec cette conscience du présent ou « vigilance » et semblent ressentir moins la douleur.

 

La pleine conscience est une pratique mais peut aussi devenir ou être un « état d’esprit » ou un comportement de base. Les chercheurs ont d’abord analysé les données d’une étude de 2015 qui comparait la méditation de pleine conscience à l’analgésie par placebo. Le niveau de base de pleine conscience de 76 volontaires sains qui n’avaient jamais médité, a été évalué via le test Freiburg Mindfulness Inventor, une mesure clinique fiable de la pleine conscience. Ensuite, les participants ont passé une imagerie par résonance magnétique fonctionnelle alors qu’ils supportaient une stimulation thermique douloureuse (environ 50°C). L’analyse par imagerie du cerveau révèle que :

  • un état de pleine conscience lors de la stimulation douloureuse est associé à une plus grande désactivation du cortex cingulaire postérieur, un nœud neural central du réseau par défaut ;
  • une douleur signalée comme plus élevée est liée à une plus forte activation de cette zone cérébrale ;

 

 

Rester sur son mode par défaut, ne pas se laisser distraire par la douleur : On sait que le réseau par défaut qui s’étend du cortex cingulaire postérieur au cortex préfrontal médian du cerveau, associé au traitement des « perceptions de soi », se désengage dès que le sujet s’implique dans une tâche. Le cerveau alloue alors des informations et des processus à d’autres zones neuronales. En d’autres termes, le mode par défaut se désactive lorsque l’on effectue une tâche (comme la lecture ou l’écriture par exemple) et est réactivé en l’absence d’action lorsque le sujet revient à ses pensées, à ses sentiments et ses émotions. L’étude montre que les personnes à haut niveau de pleine conscience sont peu distraites par l’expérience de la douleur ce qui se traduit par moins d’activation dans les nœuds centraux (situés dans le cortex cingulaire postérieur) du réseau par défaut. Ainsi, une plus grande désactivation du cortex cingulaire postérieur s’avère associée à une douleur plus faible et à un état de pleine conscience plus marqué (cf visuel ci-dessous). En quelque sorte, la pleine conscience leur permet de rester plus ancrées sur leur mode par défaut et moins à l’écoute de leur douleur.

 

Cibler cette zone précise du cerveau est peut-être le secret de nouvelles thérapies efficaces contre la douleur. Mais d’ores et déjà nous savons que la concentration sur le moment présent nous permet d’éloigner la sensation de douleur. D’autant qu’il est possible, concluent les chercheurs, d’augmenter la vigilance du moment présent à travers des séances relativement courtes de formation à la méditation en pleine conscience.

Ce moyen efficace de soulager la douleur, encore trop peu pratiqué, « pourrait soulager des millions de personnes souffrant de douleur chronique ».

 

Sources : ici et la

femme qui médite sur ses phobies
Meditation et sante
Guillaume Kac

Comment gérer les phobies grâce à la méditation de pleine conscience

Dans cet article, nous explorerons en détail le rôle de la méditation dans la gestion des phobies. Nous examinerons les mécanismes par lesquels la méditation peut aider à réduire l’anxiété et à changer les schémas de pensée négatifs qui alimentent les phobies. Nous discuterons également des différentes techniques de méditation qui peuvent être particulièrement efficaces pour traiter les phobies, ainsi que des meilleures pratiques pour intégrer la méditation dans un plan global de gestion des phobies. En comprenant mieux le potentiel de la méditation dans ce domaine, nous pouvons ouvrir de nouvelles voies pour aider ceux qui souffrent de phobies à trouver le soulagement et le bien-être qu’ils méritent.

Lire la suite »
Alimentation saine et équilibre pour améliorer son bien-être
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Améliorer son bien-être grâce à une alimentation saine

Dans cet article, nous explorerons en détail le rôle vital de la nutrition dans la promotion de la psychologie positive, en mettant en lumière les mécanismes sous-jacents, les bienfaits potentiels et les stratégies pratiques pour intégrer une alimentation saine dans notre quotidien. En comprenant et en exploitant pleinement le pouvoir de la nutrition pour soutenir notre santé mentale, nous pouvons enrichir nos vies et cultiver un état d’esprit positif et épanouissant. 

Lire la suite »
femme positivité changer pensées
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Gagnez en positivité à l’aide de Stratégies puissantes sur nos pensées

Cet article se penchera sur des stratégies pragmatiques et accessibles à tous pour instaurer un changement positif dans notre dialogue intérieur, ouvrant ainsi la voie à une vie empreinte d’optimisme et de résilience. En comprenant les mécanismes sous-jacents aux pensées négatives et en explorant des moyens tangibles de les transformer, nous nous donnons les moyens de forger des mentalités positives qui éclaireront notre chemin, même dans les moments les plus sombres.

Lire la suite »
Jeune femme en Colère n'yant pas pratiqué la Méditation de pleine conscience
Meditation et sante
Guillaume Kac

Maîtrisez votre Colère avec ces Techniques de Méditation de pleine conscience Puissantes

Dans cet article, nous explorerons en profondeur les différentes facettes des techniques de méditation pour la gestion de la colère, dévoilant des stratégies pratiques et efficaces pour transformer cette émotion puissante en une force constructive. Que vous soyez novice dans le monde de la méditation ou que vous cherchiez à perfectionner votre pratique, les conseils qui suivent vous guideront vers un chemin de tranquillité émotionnelle et de maîtrise de soi. Préparez-vous à découvrir comment la méditation peut devenir votre alliée inestimable dans la navigation des eaux parfois tumultueuses de la colère.

Lire la suite »
lien social deux femmes qui se prennent dans les bras psychologie positive optimisme
Psychologie positive et santé
Guillaume Kac

Augmenter votre positivité par la Psychologie positive de Martin Seligman

cet article explorera en profondeur la Psychologie Positive, en mettant en lumière les contributions significatives de Martin Seligman et son impact durable sur la façon dont nous comprenons et recherchons le bien-être. Nous explorerons en détail les concepts clés de Seligman et examinerons comment sa vision continue d’influencer la psychologie moderne, inspirant des interventions positives dans divers domaines de la vie quotidienne.

Lire la suite »

2023 © Tous droits réservés.